Goûter au Parc Lagrange

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :



Un convertisseur
franco-suisse !

4 juin 2008

Nous nous retrouvons, 6 courageux, sous la pluie à l'entrée du Parc Lagrange à Genève.
Légué à la Ville de Genève par William Favre en 1918,
ce grand parc de la rive gauche est admirablement situé au bord du lac sur le quai Gustave-Ador.

Mais que fait Odile ? Elle montre à ses enfants comment boire sous le robinet...
A croire qu'il ne nous tombe pas assez d'eau sur la tête.

Nous empruntons les allées pour rejoindre l'aire de jeux.

Tundé, le plus grand, et son petit frère Deji s'amusent sur les poutres

Tunde a les fesses mouillées car il y a une flaque d'eau en bas du toboggan.
Maman n'est pas très contente !

Pendant ce temps, les grands papotent, protégés par les grands arbres.

Les efforts donnent faim et soif.

Tunde reste perché pendant que nous nous asseyons au sec sous le toboggan.

Des canards et des oiseaux trouvent les petits pains d'Odile particulièrement bons.
Deji souhaite aussi leur en donner.

Ivano nous raconte qu'il y avait une mare autrefois dans ce coin-là.

Nous la retrouvons. Elle est toujours au même endroit...
De grosses truites semblent voraces quand Odile leur lance un peu de pain.

En arrivant devant la pancarte de la roseraie, Dijé affirme que ce n'est pas une roseraie
mais un cimetière parce que les fleurs sont alignées.

La belle roseraie du parc La Grange, créée entre 1945 et 1946, occupe une situation très favorable.
A l'abri des vents du nord et exposée au soleil, elle est implantée dans une légère dépression de terrain.

La valeur architecturale, les bassins et les jets d'eau, les murets fleuris et les larges escaliers
en pierres naturelles constituent un ensemble harmonieux de toute beauté.

Quelques années après la création de cette roseraie, en 1947, le service des parcs de l'époque
et la Société genevoise d'horticulture créent le concours international de roses nouvelles de Genève,
qui utilise une nouvelle roseraie installée en haut du parc.

Il est déjà 16h30. Nous avons passé une après-midi bien agréable.
Dommage que la pluie nous a accompagné mais nous avons trouvé refuge sous un toboggan.