Que faire de nos déchets piquants ?

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :



Un convertisseur
franco-suisse !

Où et quand peut-on les jeter ?

Vous n'avez maintenant plus de raisons de jeter vos déchets piquants à la poubelle.
Les diabétiques ne sont pas les seuls à récolter des Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux et Assimilés (DASRIA). La situation concerne également les personnes ayant une maladie chronique telle les anti-rétroviraux, les hormones de croissance, les anticoagulants, les hépatiques et d'autres encore.

Les responsables
Il est important de savoir que la responsabilité de ces déchets nous incombe en tant qu'utilisateur de matériel et producteur de déchets. Néanmoins nous pouvons être en droit de se demander comment se débarrasser de ces déchets puisqu'il est interdit de les mettre dans la poubelle. L'Ordre des pharmaciens a été interpellé plusieurs fois sur le sujet, sans pour autant donner suite aux relances des associations de diabétiques. Il se contente au contraire de déclarer qu'il ne souhaite pas " que les pharmacies deviennent des déchetteries ".

La réflexion
Une étude de l'Observatoire Régional de Santé (ORS) Rhône-Alpes a tenté d'estimer la quantité nationale de déchets de soins. Ils ont observé que, parmi les malades allant chercher à la pharmacie un traitement injectable, la moitié faisait ses injections seule, sans faire appel aux services d'une infirmière qui peut récupérer et éliminer ces déchets de soins. Il y aurait donc entre 1,12 et 1,73 million de malades en "auto-traitement", dont 50 à 75 % de diabétiques. Ce sont ces diabétiques qui génèrent, à l'échelon national, le plus gros volume de déchets de soins et le nombre total de diabétiques risque de doubler d'ici à 2015…
Selon la loi, les pharmaciens doivent remettre gratuitement des containers prévus pour la récupération des seringues et autres petits déchets individuels, sur présentation d'une ordonnance d'un traitement injectable. Seulement c'est un problème de volume de stockage trop important qu'ils invoquent en excuse, alors qu'il leur suffit de les commander pour qu'ils soient livrés dans les deux heures. En fait, c'est surtout qu'ils n'ont pas de marge bénéficiaire. Il n'existe aujourd'hui aucune réglementation permettant de contraindre qui que ce soit à récupérer ces DASRI. Seul le producteur est responsable de ses déchets.

Ce qu'on peut attendre
Il existe trois systèmes envisageables. La collecte via les pharmacies, l'apport en déchetterie ou encore l'apport volontaire vers des bornes automatisées disponibles à toute heure. Cette dernière solution serait décriée à cause du coût de mise en place, alors que pour l'échange de seringues pour des usagers de drogues, ce système a fait ses preuves. Mais le problème majeur de ces programmes, c'est la pérennité de leur financement.
Actuellement les communes :
· ont un devoir d'information sur les solutions proposées pour l'élimination de ces D.A.S.R.I.A,
· doivent assurer la salubrité publique, la sécurité du personnel communal de ramassage, celle des agents des chaînes de tri sélectif, tous exposés au risque de piqûre accidentelle,
· doivent assimiler les D.A.S.R.I.A produits par les ménages aux déchets ménagers spéciaux et à ce titre en assurer l'élimination.

La solution actuelle
A la pharmacie vous pouvez désormais trouver le kit BD qui contient une boîte de 100 aiguilles BD Micro-Fine™ + 5, 8 ou 12,7mm et un container Sharps de 1,4l. Les aiguilles BD sont compatibles sur TOUS les stylos injecteurs. Le kit est pris en charge à 100% selon la LPP, référence 1138077 (prix : 15,63€ TTC). Il existe également un container de voyage de 0,4l (prix : 4,45€ TTC) qui n'est malheureusement pas remboursé. Les politiciens discutent sur la collecte de ces boites jaunes. Pour le moment si votre pharmacien refuse de les récupérer, mettez les à la poubelle. Au moins, personne ne pourra se blesser !

Pourtant il existe des collectes.
Nous tenterons de vous informer des lieux et horaires de collecte sur ce site !