2006 : Paris - Lyon

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :



Un convertisseur
franco-suisse !

 

 

Nous avons relié sans encombre Paris à Lyon soit une distance de 600km en passant par Orléans, Nevers et Roanne pour être présents aux Assises Nationales de la fédération. L'AFD a lancé cette année pour la première fois une caravane publicitaire. Celle-ci a précédé les 48 cyclos sur le thème de l'équilibre avec un camion qui a présenté des équilibristes et une animation autour d'un jardin potager. Deux petits camions pour l'intendance et le ravitaillement, trois motards et une voiture balai ont assuré notre sécurité.

Le parcours
Étape 1 : Paris - Orléans.
Après un accueil très chaleureux au siège de la Fédération Française de Cyclotourisme (café, biscuits, présence du Président, du Vice-Président et des employés pour nous encourager) nous sommes passés par le nouveau siège de l'Association Française des Diabétiques où nous ne pouvons pas dire que nous avons été accueillis... Un peu plus et nous filions tout droit ! La sortie de Paris est pénible via Ivry, Evry et St Vrain mais, grâce à nos motards, tout se passe sans encombre. Le soir nous arrivons à Orléans après 125km où une foule de 1000 personnes nous attend. Un beau succès !

 

Etape 2 : Orléans - Nevers.
Il pleut. C'est pas la joie dans le peloton en traversant Argent, Voilly. Nous déjeunons à Sancerre et la bonne humeur nous accompagne jusqu'à Nevers (175km) où il y a peu de monde à l'arrivée à cause d'un temps pourri.


Etape 3 : Nevers - Roanne.
Le soleil est revenu timidement. Le parcours vallonné est agréable. Tout va bien. Nous passons par Decise, Bourbon Lancy, repas à Digoin, Marcigny pour rejoindre Roanne après 160km


Etape 4 : Roanne - Lyon.
Jean Mérel, président de l'AFD est présent pour le départ. Il ne reste plus beaucoup de kilomètres. Nous filons dans le vent vers Tarare en prenant de l'avance sur l'horaire. A Charbonnières de nombreux amis sont présents. Ils nous soutiendront jusqu'à Lyon où nous arrivons avec un peu d'avance malgré les 100km parcourus mais surtout le soutien d'Henri Anglade.
Sur la Place Louis Pradel le chapiteau est bien dressé comme chaque soir, les équilibristes sont là, les fruits et légumes également. Mais où sont donc passés nos amis qui participent aux Assises de l'AFD ? Encore en atelier jusqu'à 16h à l'Espace de la Tête d'Or ? Quelle misère que de faire autant d'efforts et de ne pas être accueillis par nos pairs ! D'un coté comme de l'autre, c'est la consternation. Nous rentrons à l'Auberge de jeunesse de St Jean (Fourvière, ça grimpe fort !) où nous fêtons dignement avec des plateaux repas la réussite de cette fabuleuse randonnée.